Accueil > Brevets logiciels > Analyses générales > Et si Victor Hugo avait dû faire face aux brevets littéraires
Imprimer en PDF

Et si Victor Hugo avait dû faire face aux brevets littéraires

mardi 2 novembre 2004 par Gérald Sédrati-Dinet (gibus)

À l’instar de l’écriture de romans, le régime des droits d’auteur est parfaitement adapté à l’écriture de logiciels. Mais de même que les brevets logiciels auraient des conséquences dramatiques pour l’innovation informatique en Europe, l’existence de brevets « littéraires » serait tout aussi préjudiciable à la création romanesque. Cet article examine comment Victor Hugo aurait été en mal d’écrire Les Misérables s’il avait dû faire face à d’hypothétiques brevets sur la littérature.

 Blocage par des revendications larges

Et si le génie littéraire d’Hugo s’était évertué à contourner tant bien que mal ces revendications sur des points assez précis, qu’en aurait-il été de revendications à la portée beaucoup plus large ?

Hugo aurait certes encore pu décrire la bataille de Waterloo, un éventuel brevet déposé par Stendhal sur ce point aurait expiré lorsque Les Misérables furent publiés en 1862 et la Chartreuse de Parme, où cette bataille est évoquée, datait de plus de vingt ans (1839).

Mais impossible pour Hugo de faire usage de cet argot parisien si bien décrit dans Les Misérables si Eugène Sue avait pu déposer un brevet dessus avec Les Mystères de Paris en 1843.

Enfin, comment écrire un « Roman d’aventures sociales feuilletonesques » si Eugene Sue, avec Les Mystères de Paris et Le Juif errant, Alexandre Dumas, avec Le Comte de Monte Cristo, ou Honoré de Balzac, avec Splendeur et misère des courtisanes, avaient breveté le genre en s’appuyant par exemple sur de très larges revendications comme celles-ci :

  • Procédé de communication entre un écrivain et un lecteur caractérisé en ce que le récit court sur de nombreuses pages.
  • [...] en ce que sa structure semble parfois tenir de la fugue, voire de l’improvisation.
  • [...] en ce que l’intrigue s’articule autour de l’affrontement de quelques personnages se tendant des pièges tour à tour.
  • [...] en ce que le récit a l’ambition de décrire toutes les couches de la société, ainsi que ses rouages cachés, utilisant les thèmes de la conspiration et dégageant un exotisme social.

titre documents joints

Revendications littéraires et Les Misérables

2 novembre 2004
info document : PDF
77.3 ko


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 12337 / 429367

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Brevets logiciels  Suivre la vie du site Analyses générales   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License